La politique du XXIe siècle sera en ligne ou ne sera pas. C’est du moins ce que l’on peut penser, tant les initiatives se multiplient sur la toile.
L’Internet n’a pourtant pas toujours été bien traité par nos élus. Il est souvent critiqué, parce que l’on y trouve tout et n’importe quoi, par exemple du contenu pornographique visible par tous. Souvent mis à mal, par la loi DADVSI particulièrement inadaptée et dont la mise en place est plus que chaotique. Mais cette fois, l’heure de la réconciliation semble vraiment arrivée. Entre le nombre d’adhésions aux partis par le net qui grimpe en flèche, les interventions par podcast, comme l’a fait Nicolas Sarkozy l’an dernier pendant les incidents des banlieues, et surtout le fait que tous les hommes politiques se doivent d’avoir leur blog pour “être dans le coup”, Internet est devenu LE média pour toucher un large public. Et notamment les jeunes, pas toujours les plus motivés pour aller aux urnes. Tous s’y mettent, même le Front national, qui va lui aussi permettre l’inscription par le net dès janvier, et qui a également un projet de Web TV !!! Seul l’UDF semble éprouver quelques réticences envers le net et ne propose toujours pas d’adhésions par ce système pour des raisons fiscales. L’adhésion en ligne ne permettrait pas de déduire les deux tiers du montant de la cotisation, contrairement à une inscription “classique”. “Regardez le blog d’Alain Lambert (ancien ministre délégué au Budget) avec son album photo, ou celui d’Yves Jego plus axé sur sa vie d’élu local, c’est une façon originale de toucher les gens et de faire de la politique”. Cette citation de Jean-Luc Bourget (un responsable de la communication de l’UMP) résume la tournure actuelle des événements. Le Parti Socialiste n’est pas en reste. Outre les blogs de nombreux “éléphants” du parti, comme Jack Lang ou Dominique Strauss-Kahn, celui qui fait l’actualité du moment est celui de Rénover Maintenant, un courant créé en 2005 par Arnaud Montebourg, pour un site (www.renovermaintenant.org/blog) désormais totalement derrière Ségolène Royal. Autant dire qu’Internet va devenir une arme de premier plan dans la campagne présidentielle pour 2007. Nul doute aussi que ce médium va continuer à prendre une place sans cesse croissante dans la vie politique. Le vote en ligne pour les grands scrutins, bientôt une réalité ?




+++

La politique du XXIe siècle sera en ligne ou ne sera pas. C’est du moins ce que l’on peut penser, tant les initiatives se multiplient sur la toile.
L’Internet n’a pourtant pas toujours été bien traité par nos élus. Il est souvent critiqué, parce que l’on y trouve tout et n’importe quoi, par exemple du contenu pornographique visible par tous. Souvent mis à mal, par la loi DADVSI particulièrement inadaptée et dont la mise en place est plus que chaotique. Mais cette fois, l’heure de la réconciliation semble vraiment arrivée. Entre le nombre d’adhésions aux partis par le net qui grimpe en flèche, les interventions par podcast, comme l’a fait Nicolas Sarkozy l’an dernier pendant les incidents des banlieues, et surtout le fait que tous les hommes politiques se doivent d’avoir leur blog pour “être dans le coup”, Internet est devenu LE média pour toucher un large public. Et notamment les jeunes, pas toujours les plus motivés pour aller aux urnes. Tous s’y mettent, même le Front national, qui va lui aussi permettre l’inscription par le net dès janvier, et qui a également un projet de Web TV !!! Seul l’UDF semble éprouver quelques réticences envers le net et ne propose toujours pas d’adhésions par ce système pour des raisons fiscales. L’adhésion en ligne ne permettrait pas de déduire les deux tiers du montant de la cotisation, contrairement à une inscription “classique”. “Regardez le blog d’Alain Lambert (ancien ministre délégué au Budget) avec son album photo, ou celui d’Yves Jego plus axé sur sa vie d’élu local, c’est une façon originale de toucher les gens et de faire de la politique”. Cette citation de Jean-Luc Bourget (un responsable de la communication de l’UMP) résume la tournure actuelle des événements. Le Parti Socialiste n’est pas en reste. Outre les blogs de nombreux “éléphants” du parti, comme Jack Lang ou Dominique Strauss-Kahn, celui qui fait l’actualité du moment est celui de Rénover Maintenant, un courant créé en 2005 par Arnaud Montebourg, pour un site (www.renovermaintenant.org/blog) désormais totalement derrière Ségolène Royal. Autant dire qu’Internet va devenir une arme de premier plan dans la campagne présidentielle pour 2007. Nul doute aussi que ce médium va continuer à prendre une place sans cesse croissante dans la vie politique. Le vote en ligne pour les grands scrutins, bientôt une réalité ?



Réagir

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)



Qui êtes-vous ? (Optionnel)




























Site Internet du magazine mensuel "le bouffon". Actualités sociales et culturelles. Edité à Caen par l'association Les Chemins de Traverses. Presse associative & alternative. Chantier d'insertion depuis 2005.
Le site utilise le logiciel libre et gratuit spip.
Contact: les chemins de traverses. tel:0231528707. email: lejournal.bouffon@laposte.net
Webmestre: Mathieu Boulier. tel: 0231841089. email:eblouir@yahoo.fr
flux rss  Flux rssInscription à la newsletter