La photographe caennaise, Françoise Bérot, parcourt l’Inde depuis 4 ans. Son regard d’artiste s’est porté, dans un subtil rapport d’égalité, sur ces chiens sans maîtres, qui errent dans les rues de Bombay, de Jaïpur et d’ailleurs. Actuellement exposé à Goa, son travail sera prochainement présenté en France.

 

Qu’est-ce qui a déclenché ton envie de travailler sur le phénomène des Pariah Dogs ?
J’ai fait le lien du chien errant avec le Pariah Dog au cours de mes recherches en apprenant que le premier chien domestiqué en Inde venait des bords de la rivière Indus il y a environ 3000 ans av
J-C et que les hommes l’avaient ainsi nommé, faisant référence aux rejetés de la société. De plus le Pariah Dog est l’ancêtre du Dingo qui est à l’origine des 600 races de chiens que l’on connaît aujourd’hui.
Outre la métaphore sur la pauvreté, cet animal, si proche de l’homme, tient une place importante dans toutes les religions, les mythologies et les croyances et il symbolise l’ambiguïté...






Pour lire la suite de cet article et découvrir l’intégralité du numéro 32 intitulé « Sur la route », rendez-vous dans l’un de nos 90 points de vente du Calvados ou sur notre espace de vente en ligne pour vous procurer l’un des 300 exemplaires du Bouffon.

Sommaire complet du N°32




+++

La photographe caennaise, Françoise Bérot, parcourt l’Inde depuis 4 ans. Son regard d’artiste s’est porté, dans un subtil rapport d’égalité, sur ces chiens sans maîtres, qui errent dans les rues de Bombay, de Jaïpur et d’ailleurs. Actuellement exposé à Goa, son travail sera prochainement présenté en France.

 

Qu’est-ce qui a déclenché ton envie de travailler sur le phénomène des Pariah Dogs ?
J’ai fait le lien du chien errant avec le Pariah Dog au cours de mes recherches en apprenant que le premier chien domestiqué en Inde venait des bords de la rivière Indus il y a environ 3000 ans av
J-C et que les hommes l’avaient ainsi nommé, faisant référence aux rejetés de la société. De plus le Pariah Dog est l’ancêtre du Dingo qui est à l’origine des 600 races de chiens que l’on connaît aujourd’hui.
Outre la métaphore sur la pauvreté, cet animal, si proche de l’homme, tient une place importante dans toutes les religions, les mythologies et les croyances et il symbolise l’ambiguïté...






Pour lire la suite de cet article et découvrir l’intégralité du numéro 32 intitulé « Sur la route », rendez-vous dans l’un de nos 90 points de vente du Calvados ou sur notre espace de vente en ligne pour vous procurer l’un des 300 exemplaires du Bouffon.

Sommaire complet du N°32



Réagir

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)



Qui êtes-vous ? (Optionnel)








le bouffon
flux rss  Flux rssInscription à la newsletter