Eric Besson n’a pas de chance et doit sérieusement jongler pour ne pas faire passer son nouveau parti pour un sous groupe de beaufs xénophobes. En effet, après les boulettes de son nouvel ami Brice Hortefeux, blagueur aux éructations racistes, il a dû renoncer pour l’instant aux tatouages ADN pour les immigrés en manque de famille.

Pour calmer les critiques.

Rien de plus.Il a eu droit à une compensation.

Son petit PDR (président) professionnel de la démolition, lui a autorisé la destruction de la fameuse « Jungle de Calais », prononcez « Jeunegueule de Calais » pour être dans le coup. A grand renfort de caméras pour satisfaire les téléspectateurs du JT de TF1, les hordes de poulets se sont ruées sur les camps mode Tiers-monde. Le ménage a été fait.

Les électeurs proches de la courte échelle du Front National ont haussé le menton d’une fierté toute patriotique et sont repartis heureux et soulagés. Ils peuvent retourner regarder La Roue de la Fortune avec Bobonne, dans ce monde merveilleux de l’argent et la vulgarité jetés à grosses pelletés sur leurs âmes zombies, recroquevillées dans leur purin…

En attendant, les réfugiés vont se trouver un autre endroit. Ils vont recommencer à croire, peu importe le dénuement quand on a été capable de fuir au péril de sa vie, ses racines, sa famille, ses amis pour un bidonville calaisien, ce n’est pas cette chasse à l’homme hideuse d’un Ministre perfide, judas à l’air idiot, qui les fera renoncer à leur bout de paradis. Mais voilà, en attendant, l’opération de communication pour rassurer et caresser dans le sens du poil les bras droits de notre merveilleux pays a parfaitement fonctionné…




+++

Eric Besson n’a pas de chance et doit sérieusement jongler pour ne pas faire passer son nouveau parti pour un sous groupe de beaufs xénophobes. En effet, après les boulettes de son nouvel ami Brice Hortefeux, blagueur aux éructations racistes, il a dû renoncer pour l’instant aux tatouages ADN pour les immigrés en manque de famille.

Pour calmer les critiques.

Rien de plus.Il a eu droit à une compensation.

Son petit PDR (président) professionnel de la démolition, lui a autorisé la destruction de la fameuse « Jungle de Calais », prononcez « Jeunegueule de Calais » pour être dans le coup. A grand renfort de caméras pour satisfaire les téléspectateurs du JT de TF1, les hordes de poulets se sont ruées sur les camps mode Tiers-monde. Le ménage a été fait.

Les électeurs proches de la courte échelle du Front National ont haussé le menton d’une fierté toute patriotique et sont repartis heureux et soulagés. Ils peuvent retourner regarder La Roue de la Fortune avec Bobonne, dans ce monde merveilleux de l’argent et la vulgarité jetés à grosses pelletés sur leurs âmes zombies, recroquevillées dans leur purin…

En attendant, les réfugiés vont se trouver un autre endroit. Ils vont recommencer à croire, peu importe le dénuement quand on a été capable de fuir au péril de sa vie, ses racines, sa famille, ses amis pour un bidonville calaisien, ce n’est pas cette chasse à l’homme hideuse d’un Ministre perfide, judas à l’air idiot, qui les fera renoncer à leur bout de paradis. Mais voilà, en attendant, l’opération de communication pour rassurer et caresser dans le sens du poil les bras droits de notre merveilleux pays a parfaitement fonctionné…



Réagir

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)



Qui êtes-vous ? (Optionnel)








le bouffon
flux rss  Flux rssInscription à la newsletter